19 février 2016

« Illettré » de Cécile Ladjali

« Durant des semaines, il a pensé à elle, regrettant son agressivité, son incapacité à prendre sur lui, lorsqu'il réalisa qu'elle avait compris. Compris ce qu'il était. Quel monstre ignare il était. À l'instant où la terre s'ouvrit sous ses pieds, il détesta Sybille, pour avoir deviné. C'était comme si elle l'avait vu nu dans un très mauvais jour. Dans ce genre de lumière blanche qui déforme le visage et la silhouette, faisant ressortir tous les défauts du derme et du squelette, au point que le spectateur, navré du... [Lire la suite]