29 mars 2016

« Un petit glaçon dans la tête » de Valérie Péronnet

« Ils voulaient savoir pourquoi je me cachais, comme ça, tout le temps, et pourquoi je me taisais. Ils cherchaient des choses très compliquées alors que tout était si simple. Je me cachais parce qu'ils faisaient trop de bruit. Et je me taisais parce que je ne savais pas quoi dire et que dans ce cas, je préfère ne pas dire n'importe quoi. Et aussi parce que quelquefois, quand on dit certaines choses, ça peut être très grave et ça peut faire de très grandes douleurs.  » Max est un garçon pas comme les autres : il... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mars 2016

« La veillée » de Virginie Carton

Coup de cœur – Hiver littéraire 2016 « Tu exagères. Ce n'est pas parce que j'ai un peu de mal à croire que l'amour puisse durer que je ne crois en rien !  Je sais que nous sommes différents, toi et moi, sur ces sujets-là... Ce n'est pas nouveau. Tu as toujours recherché la transparence absolue, la vérité à tout prix et moi, j'ai une tendresse pour les parts d'ombres. J'essaie juste de t'inviter à voir les choses un peu autrement. Sébastien, si ton père ne t'a pas tout dit, il ne t'a pas pour autant trahi. Garder un... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 février 2016

« Les cahiers d'Esther. Histoires de mes 10 ans » de Riad Sattouf

Coup de cœur BD Ouvrir une nouvelle BD de Riad Sattouf est toujours un moment excitant. Cette excitation est de courte durée car on dévore la BD très rapidement et on la referme avec regret : quoi, c'est déjà fini ? Je rêve d'une BD de 300 pages ! Avec Les cahiers d'Esther, Riad Sattouf se lance dans un grand projet : celui de suivre la vie quotidienne de la petite fille d'un couple d'amis, de ses 10 ans à sa majorité. Nous ne savons pas si Riad réussira à mener ce projet à terme mais l'idée est plus... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 février 2016

« L'amie prodigieuse » d' Elena Ferrante

Coup de cœur  « Ce que c'était, la plèbe, je le sus à ce moment-là, beaucoup plus clairement que quand Mme Oliviero me l'avait demandé des années auparavant. La plèbe , c'était nous. La plèbe, c'étaient ces disputes pour la nourriture et le vin, cet énervement contre ceux qui étaient mieux servis et en premier, ce sol crasseux sur lequel les serveurs passaient et repassaient et ces toasts de plus en plus vulgaires. La plèbe, c'était ma mère, elle avait bu et maintenant se laissait aller contre l'épaule de mon père qui... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 12:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 février 2016

« Un instant de grâce » de Clémence Boulouque

« En réalité, dans chacun de ses rôles, elle montrait à des hommes riches, séducteurs, et surtout blasés, qu'ils avaient tout vu mais ne savaient plus voir. Elle n'était pas un démon de midi, mais une façon de les faire tomber amoureux de leur propre existence, en même temps que de ce lutin qu'elle était. Elle n'enchantait pas, elle réenchantait parce qu'elle s'y était , elle aussi, contrainte, parce qu'elle était venue après les vies cassées, parce que son regard en savait long et implorait de faire semblant, sans se mentir.» ... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 février 2016

« Autour du soleil » de Karine Silla

« Savais-tu maman, quand tu as décidé de me laisser derrière toi, que tu ne pouvais pas partir sans m'abîmer ? Toutes ces années, tu vivais ailleurs. Cruella. Plus cruelle que la mort. Savais-tu qu'une âme est fragile et que le moindre de nos mouvements peut heurter celle qui se tient à nos côtés ?  » Est-on amené à reproduire la même chose que ses parents ? Une fille est-elle forcément influencée par les actes de sa mère ? Ces questions sont celles que se pose le lecteur, que se pose Marie,... [Lire la suite]

18 novembre 2015

« Petit Piment » d'Alain Mabanckou (#MRL15)

    Dans ce roman, Alain Mabanckou raconte les péripéties de Moïse, un orphelin congolais,de son enfance dans un orphelinat de Loango à l'âge adulte à Pointe-Noire. On pense tout de suite à l'auteur, lui-même orphelin, à travers ce personnage de Petit Piment. Le début du roman nous plonge dans l'orphelinat où, du jour au lendemain, le prêtre Papa Moupelo disparaît. Le directeur Dieudonné Ngoulmoumako fait de l'établissement un haut lieu de la révolution socialiste congolaise. Toute cette première partie est fascinante.... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 octobre 2015

« La terre qui penche » de Carole Martinez

Coup de cœur – rentrée littéraire 2015 « Si tu savais combien d'hommes j'ai connus, j'ai caressé tant de peaux, j'ai enlacé tant de corps, j'ai écouté des chapelets de mots d'amour tandis que mes amants me regardaient de leurs yeux amollis de désir. Chaque fois, je jouis de leur mort à venir. Je les tiens entre mes jambes, ces pauvres petits êtres, moi la rivière, moi la géante, moi la Vouivre, j'en fais ce que je veux, aucun ne me résiste. Je suis la plus grande des catins, mais le prix à payer est exorbitant et, souvent,... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 11:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 septembre 2015

« Profession du père » de Sorj Chalandon

Coup de cœur – rentrée littéraire 2015   « Et c'est quoi cette histoire ? Tu étais malheureux quand tu étais enfant ? » (p.293). Après la lecture du Quatrième mur, j'appréhendais beaucoup la venue du prochain roman de Sorj Chalandon : quand on a vécu quelque chose de si fort, on a peur d'être déçu, ne serait-ce qu'un tout petit peu. Mais, Sorj Chalandon est un maître et ce dernier roman est fort, puissant, bien qu'il ne ressemble pas à son précédent. On y trouve cependant des thèmes déjà présents... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 août 2015

« La maladroite » d'Alexandre Seurat

Coup de cœur – rentrée littéraire 2015 Premier roman     « Je sais que tout est déjà trop tard pour elle, elle me regarde, et je ne peux rien faire, et je voudrais qu'elle me pardonne ». Cette phrase de l'institutrice, extraite du prologue, résume bien l'ensemble de ce premier roman d'Alexandre Seurat. Chaque protagoniste, institutrice, directrice, assistante sociale, médecin scolaire, frère, est témoin des violences subies par Diana, huit ans, mais personne n'a su enrayer cette mécanique qui connaît une fin... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 13:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,