13 mai 2017

« Phalène Fantôme » de Michèle Forbes

« Ma mère m’avait grondée de m’être couchée dans l’herbe humide en chemise de nuit… Mais mon père avait dit que je devais être quelqu’un de très spécial pour qu’il soit arrivé une chose comme ça, que j’aie pu voir tant de papillons, qu’ils m’aient recouvert le corps de cette façon-là. Il les avait appelés des ‘’phalènes fantômes’’. Il m’avait expliqué que, pour certains, les phalènes fantômes étaient des âmes des morts qui attendaient d’être capturées, mais que, pour d’autres, c’était simplement des papillons de nuit. » ... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2017

« Rouge armé » de Maxime Gillio

« La curiosité du journaliste est un très vilain défaut, surtout quand votre instinct vous souffle que vous tenez un sujet brûlant pour une enquête. J’ai trouvé cette histoire d’archives détruites passionnante. Qu’avaient donc ordonné les dirigeants de l’époque, pour qu’on veuille faire disparaître toutes ces preuves dans une si grande précipitation ? Combien de secrets d’État honteux voulait-on cacher ? J’ai décidé d’enquêter. C’est notre histoire. C’est l’histoire de chaque famille allemande, et à travers elle, celle de notre... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 21:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2017

« Les moissons funèbres » de Jesmyn Ward

Jesmyn Ward, dite Mimi, est une jeune romancière américaine prometteuse, vue comme l’héritière de Toni Morrison. Dans ses romans, elle avait déjà évoqué son enfance difficile au cœur du Mississippi mais là, dans Les moissons funèbres, plus de romans mais un récit autobiographique abordant des thèmes et surtout des personnes qui lui sont chères. En l’espace de quatre ans, elle perd cinq jeunes hommes qui lui sont proches : des amis, de la famille notamment son frère Joshua. Ils sont tous décédés de façon différente mais... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 07:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 février 2017

« Surtensions » d’Olivier Norek

Surtensions est le premier roman d’Olivier Norek que je lis. J’ai cependant ouï dire qu’on y retrouve exactement la même équipe du SDPJ 93 que dans les deux premiers, à savoir le capitaine Victor Coste et ses acolytes Sam, Ronan et Johanna. Dans ce polar, on suit plusieurs affaires en parallèle mais qui, bien évidemment, s’emboîtent. Pêle-mêle on y trouve un braqueur de bijouterie, l’enlèvement d’un jeune juif, des vols de scellés au tribunal de Bobigny, une évasion à la prison de Marveil, une famille prise en otage… Je ne peux... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 07:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2016

« Voici venir les rêveurs » d’Imbolo Mbue

« Je t’explique, lui disait-il en la prenant de haut, l’Amérique, ce n’est pas ça du tout ; c’est un pays plein de mensonges. Si tu veux savoir la vérité, je te la dis : ce pays n’a plus de place pour les gens comme nous. Que ceux qui ont perdu la raison croient aux mensonges et restent ici à jamais, en espérant que la situation s’arrangera et qu’ils seront heureux un jour. Mais moi, je ne vais pas passer ma vie à espérer devenir soudain heureux par l’opération du Saint-Esprit. Je refuse ça ! » Voici un... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 22:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2016

« Tout n’est pas perdu » de Wendy Walker

« Vous pouvez juger Charlotte Kramer pour sa cigarette. Pour le fait qu’elle a des envies secrètes qu’elle ne peut pas contrôler. Qu’elle ne dit pas toute la vérité. Qu’elle ne raconte pas toute sa vie à son mari. Mais si vous jugez Charlotte, je vais devoir vous traiter d’hypocrites. Personne, aucun d’entre nous, ne montre à qui que ce soit tout ce qu’il est. Et si vous croyez l’avoir fait, alors posez-vous ces questions : Avez-vous déjà fait semblant d’aimer un plat infect cuisiné par votre femme ? Ou dit à votre... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2016

« Station Eleven » d’Emily St. John Mandel

« Vers la fin de la deuxième décennie à l’aéroport, Clark se prit à réfléchir à la chance qu’il avait eue. Non seulement de survivre, ce qui était déjà extraordinaire en soi, mais d’avoir assisté à la fin d’un monde et au début d’un autre. Non seulement d’avoir connu les splendeurs de l’ancien monde, les navettes spatiales, les systèmes d’éclairage et les guitares électriques, les ordinateurs qui tenaient dans la paume de la main et les trains à grande vitesse qui reliaient les villes entre elles, mais d’avoir vécu si longtemps... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2016

« Madeleine Project » de Clara Beaudoux

« Elle s’appelait Madeleine, elle aurait eu 100 ans en 2015. Je m’appelle Clara, j’ai 31 ans. Nous ne nous sommes jamais connues pourtant nous partageons le même appartement, ou du moins l’avons-nous partagé à différentes époques. Madeleine y avait vécu vingt ans. Elle est morte un an avant que je m’y installe, l’appartement avait été entre-temps refait à neuf. Interstice préservé de l’oubli, la cave avait été abandonnée en l’état. J’y ai découvert, après en avoir scié le verrou, rangée, empaquetée dans des cartons, la vie de... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2016

« M Train » de Patti Smith

« Nous désirons des choses que nous ne pouvons pas avoir. Nous cherchons à retrouver tel moment, tel son, telle sensation. Je veux entendre la voix de ma mère. Je veux revoir mes enfants quand ils étaient enfants. Petites mains, petits pas rapides. Tout change. Le garçon a grandi, le père est mort, la fille est plus grande que moi, elle pleure après un mauvais rêve. De grâce, restez pour l’éternité, dis-je à ceux que je connais. Ne vous en allez pas. Ne grandissez pas ». Après Just Kids et Glaneurs de rêves qui racontaient son... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2016

« REVƎR » de Franck Thilliez

« Mener une enquête était un éternel recommencement, une plongée sans cesse renouvelée au cœur d'une fractale : plus on descendait dans le détail, plus ce détail s'enrichissait de nouvelles pistes à explorer, jusqu'à tomber sur un autre détail, et ainsi de suite. Et les assassins les plus retors se repliaient au fond de la fractale, attendant qu'on vienne les en déloger ». Abigaël est profileuse : elle enquête sur la disparition de quatre enfants. Ils ont été enlevés les uns après les autres avec trois mois... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :