23 décembre 2016

« Monsieur Origami » de Jean-Marc Ceci

Premier roman  « Maître Kurogiku examine le papier, les lignes, les intersections, les formes géométriques laissées par les plis. Car chaque origami laisse, sur le papier, les lignes des plis dont la composition et la structure sont uniques à chaque modèle Comme les cristaux, uniques, d’un flocon de neige. Ses empreintes digitales. » Pas facile de résumer et de décrire ce roman atypique. Casparo, un jeune horloger italien qui souhaite fabriquer une horloge complexe, décide de rendre visite en Toscane à un... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 00:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2016

« Vivre près des tilleuls » de L’AJAR

Premier roman « Le chagrin est moins un état qu’une action. Les heures d’insomnie, puis le sommeil en plomb fondu sur les paupières, la prostration dans le noir, la faim qui distrait la douleur, les larmes qu’on ne sent plus couler : le chagrin est un engagement de tout l’être, et je m’y suis jetée. On me dit de me reprendre, de faire des choses pour me changer les idées. Personne ne comprend que j’agis déjà, tout le temps. Le chagrin est tout ce que je suis capable de faire. » Devenu dépositaire des archives de... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2016

« Garde-corps » de Virginie Martin

Premier roman « Les questions fusent, je suis bonne dans l’adversité. J’excelle et je le sais. Je ne le montre pas trop, histoire de ne pas agacer. Mais j’excelle. Je le sais. Mon grand oral de ministre du Travail passé, je rejoins le monde plat des mortels. Je vais m’asseoir sagement sur un des fauteuils rouges dans les premiers rangs de l’Assemblée. Je quitte la lumière. Plus tard, je rejoins Patrick. Ce chauffeur-violeur-de-petite-fille. Je sais que j’ai réussi mes combats en partie grâce à des monstres comme lui. C’est... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2016

« Une bouche sans personne » de Gilles Marchand

Coup de cœur – Rentrée littéraire 2016 Premier roman « J’ai un poème et une cicatrice. De ma lèvre inférieure jusqu’au tréfonds de ma chemise, il y a cette empreinte de l’histoire, cette marque indélébile que je m’efforce de recouvrir de mon écharpe afin d’en épargner la vue à ceux qui croisent ma route. Quant au poème, il me hante comme une musique entêtante, ses mots rampent dans mon crâne d’où ils voudraient sortir pour dire leur douleur au monde. Poème et cicatrice font partie de moi au même titre que mes jambes, mes... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 16:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2016

« Hiver à Sokcho » d’Elisa Shua Dusapin

Coup de cœur – Rentrée littéraire 2016  Premier roman  « Sa valise à mes pieds, il a retiré son bonnet. Visage occidental. Yeux sombres. Cheveux peignés sur le côté. Son regard m’a traversée sans me voir. L’air ennuyé, il a demandé en anglais s’il pouvait rester quelques jours, le temps de trouver autre chose. Je lui ai donné un formulaire. Il m’a tendu son passeport pour que je le remplisse moi-même. Yan Kerrand, 1968, de Granville. Un Français. Il avait l’air plus jeune sur la photo, le visage moins creux. Je lui... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2016

« Petit pays » de Gaël Faye

Premier roman Coup de cœur – Rentrée littéraire 2016  « J’ai beau chercher, je ne me souviens pas du moment où l’on s’est mis à penser différemment. A considérer que, dorénavant, il y aurait nous d’un côté et, de l’autre, des ennemis, comme Francis. J’ai beau retourner mes souvenirs dans tous les sens, je ne parviens pas à me rappeler clairement l’instant om nous avons décidé de ne plus nous contenter de partager le peu que nous avions et de cesser d’avoir confiance, de voir l’autre comme un danger, de créer cette... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2016

« Lucie ou la vocation » de Maëlle Guillaud

Premier roman « Comment peut-on se laisser porter par des formules pareilles, que le cardinal débite d’une voix monocorde ? Je n’ose imaginer depuis combien d’années il fait son numéro. Et l’envoûtement fonctionne depuis plus de deux mille ans ! Envoûtement, c’est le bon terme. Un profond recueillement semble émaner de toute l’assistance. Cette secte a merveilleusement réussi. Et dire qu’elle arrive à s’emparer de jeunes filles en quête d’absolu. Les sœurs, en se relevant, me tirent de mes pensées. Le cierge toujours... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2016

« Celui-là est mon frère » de Marie Barthelet

Premier roman « En te voyant, j’ai pensé que tu étais revenu pour moi, puis que tu avais vieilli. Je me trompais. Déjà tu souhaitais repartir. Et ce n’était pas tant que tu avais vieilli, tu étais transformé - défiguré, allais-je dire, par la brûlure d’une foi neuve. J’ai aussi cru que je délirais. Mais ton nom susurré par tous ceux qui étaient présents a craquelé le silence. J’ai compris que je n’étais pas le seul à te voir. Que c’était vrai. Que c’était toi. » Lu dans le cadre des 68 premières fois, ce roman avait déjà... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2016

« Fils du feu » de Guy Boley

« Papa et Jacky, ferronniers d’art ; ils maîtrisaient le feu mais ignoraient Vulcain, Prométhée et Wotan, Zeus ou Héphaïstos. Les dieux du Walhalla, d’Olympe ou de l’Iliade leur étaient inconnus. Même saint Eloi, patron des forgerons, ne les concernait pas. Ils étaient incultes, c’est-à-dire intelligents mais sans les livres capables de leur nommer, soit cette intelligence, soir cette inculture. Ils s’en moquaient, de toute cela, des trois divinités, des quatre horizons, des douze travaux d’Hercule ou des Mille et Unes... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
27 août 2016

« De ce pas » de Caroline Broué

Premier roman  « ’Que faites-vous dans la vie, Marjorie ? - Je suis une danseuse reconvertie. - Reconvertie dans quoi ? - Je ne le sais pas encore. Je cherche. En attendant, je donne des cours. - Vous cherchez à transmettre votre savoir, peut-être, c’est un beau projet ça… - Je n’aime pas ce mot, il est trop vague. On l’utilise partout aujourd’hui, vous savez. Je cherche à construire, c’est plus vaste. Construire, c’est aller des fondations au dernier étage de la maison. C’est à la fois bâtir en partant de... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :