21 octobre 2015

« Les gens dans l'enveloppe » d'Isabelle Monnin (avec Alex Beaupain)

    Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite... ou pas ! Acquérir sur le web des photos de famille d'inconnus a permis d'offrir l'un des ouvrages les plus originaux de cette rentrée littéraire. Tout d'abord parce qu'en plus d'un livre écrit par Isabelle Monnin, on a également un CD de chansons réalisé par son ami Alex Beaupain. Ensuite, l'ouvrage est découpé en deux parties : une partie fictionnelle – le roman – et une partie enquête, à la recherche des... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

18 octobre 2015

« Les échoué » de Pascal Manoukian

Coup de cœur – rentrée littéraire 2015 Premier roman « Parfois, mieux valait laisser les plus faibles se reposer une journée et reprendre la marche forcée le lendemain. D'autres fois, mieux valait abandonner le lot sur place, en plein désert, et partir en chercher un autre. C'étaient des choix d'épiciers : il fallait savoir sélectionner sa marchandise, bien la répartir dans les cagettes. Ne pas prendre de fruits trop jeunes qui n'auraient aucune chance de mûrir, ni de fruits trop mûrs qui ne supporteraient pas le voyage... [Lire la suite]
07 octobre 2015

« Conversations d'un enfant du siècle » de Frédéric Beigbeder

    « Écrire, c’est parler en silence, et réciproquement : parler, c’est écrire à haute voix. J’ai interrogé les auteurs de ce livre comme un apprenti garagiste questionnerait un professionnel sur la meilleure manière de changer un joint de culasse. Je voulais déchiffrer leur méthode, comprendre les rouages de leur travail, voler leurs secrets de fabrication. C’est fou comme on se sent bien en écoutant les dernières personnes intelligentes sur terre. » À travers ce recueil de conversations, dont le titre est emprunté à... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 octobre 2015

« Victor Hugo vient de mourir » de Judith Perrignon

    « Bien sûr il est vieux et la vie n’a jamais rien promis d’autre que de s’en aller. La sienne a duré longtemps, quatre-vingt-trois ans, mais si longtemps, si intense, si vibrante, si enroulée sur son temps, son siècle, ce dix-neuvième qui a cru au progrès mécanique de l’Histoire, qu’on dirait qu’un astre va s’éteindre dans le ciel. » Dans ce joli roman de la rentrée littéraire, peu évoqué dans les médias bien qu'il soit en lice de plusieurs prix littéraires, Judith Perrignon restitue les derniers instants... [Lire la suite]
02 octobre 2015

« La terre qui penche » de Carole Martinez

Coup de cœur – rentrée littéraire 2015 « Si tu savais combien d'hommes j'ai connus, j'ai caressé tant de peaux, j'ai enlacé tant de corps, j'ai écouté des chapelets de mots d'amour tandis que mes amants me regardaient de leurs yeux amollis de désir. Chaque fois, je jouis de leur mort à venir. Je les tiens entre mes jambes, ces pauvres petits êtres, moi la rivière, moi la géante, moi la Vouivre, j'en fais ce que je veux, aucun ne me résiste. Je suis la plus grande des catins, mais le prix à payer est exorbitant et, souvent,... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 11:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
27 septembre 2015

« D'après une histoire vraie » de Delphine de Vigan

Coup de cœur – rentrée littéraire 2015       « Si à travers l'écriture tu ne cherches pas à te connaître, à fouiller ce qui t'habite, ce qui te constitue, à rouvrir tes blessures, à gratter, creuser avec les mains, si tu ne mets pas en question ta personne, ton origine, ton milieu, cela n'a pas de sens. Il n'y a d'écriture que l'écriture de soi. Le reste ne compte pas. » Par hasard, Delphine la narratrice rencontre L. lors d'une soirée chez des amis communs. Au moment de cette rencontre, Delphine est... [Lire la suite]

22 septembre 2015

« La mort du roi Tsongor » de Laurent Gaudé

"Tu nous as offert une ville. Oui. Un massacre. Tel fut ton cadeau, Tsongor…tu le sais. Tu étais parmi nous. C’est cela que tu nous as offert. Des monstres dont les mains, à jamais, auront l’odeur épaisse du sang. Je te maudis." Dans un monde imaginaire qu’on pourrait à la fois transposer en Afrique et dans l’Antiquité, le roi Tsongor règne à Massaba sur un royaume qu’il a obtenu par le feu et le sang. Son porteur de tabouret d’or, Katabolonga, survivant d’un peuple massacré, lui rappelle sans cesse d’où son pouvoir vient. Il est... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 septembre 2015

« Les promesses » d'Amanda Sthers

« J'espère avoir trahi toutes les promesses que je m'étais faites enfant. Devenir un homme, c'est revoir son plan de vol. Comprendre qu'on se trompe en permanence sur ce qu'on s'imagine que sera la vie. » La vie promet bien des choses qu’elle ne donne finalement pas. Alexandre, dit Sandro, naît juste après la guerre, dans une période où tout semble nouveau, où tout semble possible. Mais la vie n’est qu’un long fleuve de déception que Sandro va apprendre à encaisser au fur et à mesure. Il y a d’abord la mort du père puis... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 15:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 septembre 2015

« Anne F. » de Hafid Aggoune

Coup de cœur – rentrée littéraire 2015   « Je ne crois pas en Dieu, mais en l’Homme et en la Femme, seuls  responsables du bien et du mal de notre monde. Mes dieux invitent à la liberté, à l’ouverture d’esprit, à l’universel et à l’union. Mes dieux ont écrit plus d’un livre. » (p. 55) Professeur de français, issu de l'immigration, il est un modèle d'intégration. Mais, sa vie bascule le jour où un de ses anciens élèves, renvoyé de sa classe, commet un attentat. Dévasté, il souhaite mettre un terme à sa vie.... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 14:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 septembre 2015

« La septième fonction du langage » de Laurent Binet

« L'accident n'est jamais un accident » - Derrida lors d'une conférence à Cornell (p. 359) Et si Roland Barthes ne s'était pas fait renversé au hasard ? Et si on avait planifié son assassinat ? Tel est le postulat de départ de ce nouveau roman de Laurent Binet. Il imagine ainsi que Roland Barthes, le jour de son accident, détenait un manuscrit inédit de Jakobson sur la septième fonction du langage. Dans la réalité, il en existe six mais Laurent Binet a imaginé l'existence d'une septième qui permettrait à celui... [Lire la suite]