10 mai 2016

« Procès du grille-pain et autres objets qui nous tapent sur les nerfs » de Charles Haquet et Bernard Lalanne

« De nombreux signes montrent que les objets nous traitent selon leur bon vouloir. Esprit de contradiction, réflexe d'indépendance, désir de vengeance... allez savoir ! Laissons les psychologues faire leur travail. En revanche, rien ne nous interdit de mettre en examen ceux qui jouent trop avec nos nerfs, voire de traduire devant notre tribunal ceux qui nous empoisonnent la vie en prétendant nous la simplifier.  » Qui n'a jamais été confronté au rideau de douche qui colle à la peau, au caddie bruyant, à la table... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 mai 2016

« Quelqu'un en vue » d'Inès Benaroya

« Il mate et les images de leur bonheur domestique viennent se fixer sur sa rétine médusée. Alors, c'est ainsi ? Il est possible d'être heureux à ce point ? Il découvre un univers insoupçonnable, un quotidien sans tragédie, gai sans exception, une mère qui rigole quand sa fille s'habille comme une pétasse et que son mari rentre pour se mettre les pieds sous la table. La maison brille comme un joyau. La banalité de leur bonheur fait écho à l'insignifiance de sa détresse. Il n'a droit qu'aux miettes tandis qu'eux... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 16:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 mai 2016

« Enfants de nazis » de Tania Crasnianski

    « Il est fondamental que la mémoire du nazisme fasse l'objet d'une transmission complète. L'horreur peut se reproduire sous une forme différente, la montée des nouveaux extrémismes en est la preuve. » Comment vit-on quand on est un enfant d'un bourreau du nazisme ? Est-ce qu'on adhère avec fidélité et pour la mémoire aux idées de son père ou est-ce qu'on rejette ce passé encombrant et honteux ? Se sent-on coupable ? C'est à ces questions que Tania Crasnianski tente de répondre dans cet ouvrage publié... [Lire la suite]
04 mai 2016

Prix Orange du Livre : Lisez et votez parmi les cinq finalistes !

    S'il y a bien un prix que je suis attentivement, c'est le Prix Orange du Livre. J'ai d'ailleurs postulé pour tenter de faire partie du jury. Je n'ai malheureusement pas été sélectionnée mais je connais l'un des jurés lecteurs (Benoît Lacoste du blog À l'ombre du noyer) et j'apprécie beaucoup les écrivains membres dont le président du jury Erik Orsenna. Je suis donc avec plaisir les différents arbitrages. Sur les 28 qui avaient été présélectionnés, j'en avais lu 10 ce qui était un bon ratio. Aujourd'hui, la... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 21:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2016

« Une famille normale » de Garance Meillon

Premier roman « Lucie se calma vers cinq heures du matin et sa respiration se fit régulière. Le lendemain, Damien nous retrouve tous les deux dans le même lit. Heureusement, il ne fit aucune remarque. Il nous apporta un chocolat chaud au lit, et c'était étrangement la chose la plus naturelle et la plus réconfortante du monde. C'était la bonne chose à faire. À un moment précis et très court, je compris ce que c'était que la famille. La seconde d'après j'avais oublié. » Un joli premier roman choral pour Garance Meillon... [Lire la suite]
27 avril 2016

« Le mystère Henri Pick » de David Foenkinos

« Une chose est certaine : l'enthousiasme et la passion de Gourvec pour sa bibliothèque n'ont jamais faibli. Il recevait avec une attention particulière chaque lecteur, s'efforçant d'être à l'écoute pour créer un chemin personnel à travers les livres proposés. Selon lui, la question n'était pas d'aimer ou de ne pas aimer lire, mais plutôt de savoir comment trouver le livre qui vous correspond. Chacun peut adorer la lecture, à condition d'avoir en main le bon roman, celui qui vous plaira, qui vous parlera, et dont on ne... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 22:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 avril 2016

« Black Messie » de Simonetta Greggio

« Depuis toujours, nous pourvoyons. Nous nous perpétuons dans la dégradation des idéaux et dans l'aveuglement consenti. Ne pas intervenir, c'est déjà être de notre côté. Trébuchez une seule fois dans l'ascension vers les hautes sphères et vous voilà notre complice. J'en sais quelque chose, toute ma vie aura été un long apprentissage du mal. Pour lequel il faut du sérieux, des principes et de la profondeur. Le pourcentage de saints sur cette terre est exactement le même que celui des grands criminels […] Qui suis-je ?... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 22:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 avril 2016

« Les grandes et les petites choses » de Rachel Khan

  Premier roman   « À table, il ne faut pas déconner avec les mots. David, lui, emploie des mots que mon père n'aime pas du tout. Ça doit être à cause du hip-hop. Mon père sait parler anglais à cause de la colonisation. Mon grand-père est polonais et parle aussi allemand, hébreu et yiddish. Alors, ça fait beaucoup de langues autour de la table, et mon père exige que l'on ait le mot juste pour chacune d'elles, dictionnaire à l'appui, afin d'éviter les fâcheries, les contresens et autres faux amis. Quand je regarde... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 19:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 avril 2016

« Antispéciste » d'Aymeric Caron

    Si vous lisez régulièrement mon blog, vous savez que je lis principalement des romans. Il m'arrive évidemment de lire des essais mais, en général, ce sont des témoignages. Cependant, dès que j'ai appris la sortie de ce livre, j'ai eu l'envie immédiate de le lire. Pourquoi ? Pour de « bonnes » et « mauvaises » raisons. Premièrement, j'avais toujours aimé les interventions d'Aymeric Caron sur ONPC. Sa manière de mettre les invités face à leurs contradictions, de démonter des arguments... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 22:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 avril 2016

« La grande panne » d'Hadrien Klent

« Une voix à la radio. … lancer le compte à rebours au bout duquel l'ensemble du réseau électrique va être interrompu. Il est 8 heures, 4 minutes, 53 secondes. Une autre voix. Cinq, quatre, trois, deux, un... Zéro ! Et puis le silence. Dimanche 2 septembre, 8h05 : la grande panne.  » Une mine de graphite pourtant à l'abandon explose en Italie. Un immense nuage se créé et menace d'enflammer les lignes à haute tension. Pour éviter cette catastrophe, l'Italie décide de couper le courant dans le pays provoquant un... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]