09 août 2016

Ma sélection de la rentrée littéraire 2016

On l’attendait avec impatience et maintenant elle est prête à commencer. Et oui, je parle bien de la rentrée littéraire 2016 ! Mais face à 560 romans dont 66 premiers romans, il n’est pas simple de faire un choix même quand on est une grande lectrice… J’ai finalement réussi à me forger une liste de 36 romans dont 10 premiers romans (depuis que je fais partie de l'aventure « 68 premières fois », je suis devenue encore plus attentive aux premiers romans). Cette liste n’est pas entièrement figée, elle peut encore... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 18:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 août 2016

« Brillante » de Stéphanie Dupays

Premier roman  « Chez Nutribel, le management a réussi ce tour de force : le salarié va de son plein gré au-delà de la relation contractuelle avec le groupe, le surmoi a remplacé le contremaître, la passion pour l’entreprise le pousse à s’investir avec une intensité infiniment supérieure à ce qu’il aurait fait sous la contrainte. Le salarié donne tout à l’entreprise car il s’identifie totalement à elle, se fond en elle. Il n’est pas contre l’entreprise, il est l’entreprise. Plus elle avance dans son étude, plus... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 17:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 juillet 2016

« Le premier jour du reste de ma vie » de Virginie Grimaldi

Coup de cœur « Parce que la vie, c'est comme un tour de magie. Quand on est enfant, on ne voit que le devant de la scène. C'est fabuleux, on s'émerveille, on se pose des questions, on a envie d'en savoir plus. Et puis, on grandit. Peu à peu les coulisses se dévoilent, on réalise que c'est compliqué. C'est moins joli, c'est même parfois moche, on est déçu. Mais on continue quand même à s'émerveiller ». Jusqu’au Saint-Maur en poche de cette année, je ne connaissais pas Virginie Grimaldi (tout du moins j’avais juste croisé... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 09:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juillet 2016

« Un été 42 » de Herman Raucher

« Dorothy. Elle avait un prénom et il était beau. La belle Dorothy. Elle lui fit signe de la main, sourit et gravit les quatorze marches comme une danseuse des Folies Bergères, et, quand elle fut en haut, elle se retourna et sourit de nouveau. Dorothy sous le Porche par Rembrandt. Elle entra dans la maison. Dorothy Franchissant la Porte, par de Vinci. Hermie avança machinalement vers l’océan, se sentant libre comme l’air. Dorothy dans mon Cœur, par Rubens. Il regarda de nouveau la maison sur la dune. Dorothy dans sa Maison.... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 09:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juillet 2016

« Bianca » de Loulou Robert

Premier roman « Dans certains pays, le suicide est interdit. Offense à Dieu, contre-nature, immoral, péché, déshonneur, crime, enfer. D’un point de vue catholique, le suicide est criminel, sauf chez les fous. Ça va, je l’irai pas en enfer. Je me marre. Mais, dis-moi, Dieu, si tu existes, si tu fais le bien, le juste, pourquoi une gamine de douze ans flotte à la surface de l’eau ? Si on va plus loin. Dieu, si tu es là-haut, au paradis, comme tu dis, pourquoi me reprocher de vouloir te suivre ? C’est pécher que de... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 11:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
14 juillet 2016

« De nos frères blessés » de Joseph Andras

  Coup de cœur Premier roman   « Mais tout ceci me rappelle une histoire, poursuit-il : en 1917, j'étais un jeune officier, j'avais trente-cinq ans, quelque chose comme ça, et j'ai vu de mes yeux deux jeunes soldats français se faire fusiller. Et lorsque l'un d'eux était conduit au poteau, le général lui a dit, je m'en souviens parfaitement, toi aussi, mon petit, tu meurs pour la France. Il s'arrête sur ces mots. Smadja entend ce qu'il ne dit pas, ou du moins le croît, le comprenant ainsi : Coty, en... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2016

« L'importun » d'Aude Le Corff

Coup de cœur « Le vieillard ne pouvait vivre loin de sa maison, de ses outils, de ses habitudes. Je sentais que ces quelques heures durant lesquelles il retrouvait le seul univers qu'il avait jamais connu lui étaient vitales et qu'en le rejetant, je le tuerais. J'aurais pu changer la serrure pour avoir la paix. Cela me traversa l'esprit mais je ne pus m'y résoudre. Il ne chercha pas à savoir quand cela m'arrangerait de le recevoir, de supporter sa présence, aussi discrète fût-elle, il m'intimidait pour ne pas prendre le... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 juillet 2016

L' un des nouveaux guides décomplexés : « Maman mais avec une vie » des Ginettes

    Grâce à lecteurs.com, j'ai eu la chance de pouvoir lire un des nouveaux guides lancés par J'ai lu à savoir les guides des Ginettes. Derrière ces Ginettes se cachent Christelle Parlanti et Christine Régnier, des journalistes de la presse féminine. Dès le départ, cette collection m'a fait penser à celle des Paresseuses mais en lisant le guide Maman avec une vie, on est carrément au-dessus des Paresseuses car il y a vraiment de l'humour, certes parfois un peu téléphoné mais on sourit au moins. Alors, que nous réserve... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 11:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 juillet 2016

« Ce qui nous sépare » d'Anne Collongues

Premier roman « C’est rarement par plaisir qu’on se trouve bringuebalé dans la carcasse d’un RER, et ce qui sourd des présences muettes est bien différent de la légère euphorie ou de la quiétude que l’on perçoit parfois dans les wagons des TGV, peut-être parce que c’est le voyage alors, une sorte de luxe, un réel hors du temps et non la traversée de l’ordinaire. » La francilienne que je suis, qui a des milliers de kilomètres de RER à son compteur, n'a pu qu'être intriguée par le pitch de ce premier roman d'Anne... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 22:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 juin 2016

« Le monde entier » de François Bugeon

Premier roman     « Il n'avait su ce que les femmes voulaient, n'avait jamais osé voir les messages qu'elles pouvaient lui envoyer, ni projeter en elles ses propres désirs. Il se doutait bien, pourtant, que certaines avaient tenté de lui faire savoir qu'elles le trouvaient à leur goût. Sans vouloir ressembler à Ségur, il aurait aimé, lui aussi,savoir reconnaître ces petits signaux qu'elles destinent aux hommes quand elles sont disposées à leur plaire.  » Chevalier est un homme simple, taiseux, qui vit seul,... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :