21 août 2017

« Légende d’un dormeur éveillé » de Gaëlle Nohant

Coup de cœur – rentrée littéraire 2017 « Ils sont à peine plus nombreux que les Apôtres mais autour de cette table, ils représentent tout ce que les croisés de la morale et de la religion abhorrent. Le monde nouveau dont ils souhaitent l’avènement ouvrirait la connaissance à tous, serait fait de dialogues entre les peuples et de respirations, de la liberté de penser et d’aimer qui bon vous semble, d’une répartition plus juste des richesses ». Après le succès de La part des flammes, nous étions beaucoup de lecteurs à... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 17:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

20 août 2017

« Le jour d’avant » de Sorj Chalandon

« Malgré les déclarations et les promesses, le supplice de notre peuple s’est arrêté aux portes de l’Artois. Notre deuil n’a pas été national. À l’heure de dire au revoir à son charbon, la France a oublié de dire adieu à ses mineurs. Le monde qu’ils incarnaient n’existait déjà plus. Jojo et ses amis sont morts trop tard pour être défendus par la Nation ». Quand Sorj a sorti Profession du père à la rentrée 2015, j’ai eu peur qu’il arrête d’écrire parce qu’il avait enfin crevé totalement l’abcès sur son enfance et sur sa... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 juillet 2017

« Arrête avec tes mensonges » de Philippe Besson

« La question s’est imposée d’elle-même : pourquoi moi ? Les images se bousculent : les lunettes du myope, le pull jacquard informe, l’élève tête à claques, les trop bonnes notes, les gestes de fille. La question se justifie. Il dit : parce que tu n’es pas du tout comme les autres, parce qu’on ne voit que toi sans que tu t’en rendes comptes. Il ajoute cette phrase, pour moi inoubliable : parce que tu partiras et que nous resterons ». Arrête avec tes mensonges était la phrase que la mère de... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 21:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 juillet 2017

« Je ne sais pas dire je t’aime » de Nicolas Robin

« C'est une célibataire parmi des millions, mais les millions ont parfois du mal à se rencontrer. Ils ne s'entrechoquent pas à Monoprix devant le rayon des surgelés ». « La tête haute, elle s’observe dans le miroir sous le néon. Ce n’est guère flatteur. Le cheveu terne, la paupière qui tombe un peu, les seins petits. Rien de glamour, d’hollywoodien. Mais si elle prend du recul, comme le lui a dit sa psy, elle voit bien que ce pourrait être pire. Elle pourrait être une chanteuse de karaoké aux cheveux gras et à la... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 15:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juillet 2017

« Avant que les ombres s’effacent » de Louis-Philippe Dalembert

Prix Orange 2017     « S’appuyant à peine sur ses questions, le vieux docteur survola les épisodes que la grande Histoire et la chronique familiale avaient déjà portés à la connaissance de la jeune femme, pour s’arrêter davantage sur les chapitres en relation avec Haïti. Il prit soin toutefois de commencer par le commencement, à savoir le rôle qu’avait joué De l’égalité des races humaines dans sa vie et, d’une certaine façon, celle de la tribu Schwarzberg. Tout était parti de ce livre rapporté à la maison par... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 13:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 juillet 2017

Ma liste de lectures pour la rentrée littéraire 2017

Les vacances débutent à peine pour les scolaires que c’est déjà la rentrée. Il n’y a que la littérature pour nous donner envie d’être mi-août et de clôturer l’été ! Comme à chaque rentrée, je vous fais un petit panorama des lectures que je souhaite faire. Bien évidemment, selon les rentrées, je respecte plus ou moins ces listes mais j’essaie en tout cas car les choix que je fais sont des choix de cœur ou du moins d’envie. Je vous fais donc le panorama de mes prochaines lectures en vous expliquant pourquoi je les... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 22:13 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

04 juillet 2017

« Père inconnu » de Patrick Denys

Premier roman « Personne ne m’a appris à dire papa. Je n’ai jamais prononcé ce mot en regardant qui que ce soir, sauf une fois, c’était par erreur. Je crois pourtant avoir ressenti très tôt le désir de quelque chose que je ne saurais décrire, un besoin de lien sans doute, par des bribes de mots, du toucher, des embrassements, de l’odeur peut-être. J’ai lu quelque part le récit d’une découverte étrange : faute de la présence de leur mère, des oisillons s’étaient attachés aux bottes de leur expérimentateur. Moi, je crois... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 23:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 juin 2017

Une main tendue – Ma participation à l’atelier d’écriture #273 de Leiloona (Bricabook)

Leiloona organise chaque semaine des ateliers d'écriture. Tous les mardi/mercredi, elle met en ligne sur son blog une photo qui doit permettre d'éveiller l'imagination et mettre ainsi en place un processus d'écriture. Les participants doivent ensuite fournir un texte le dimanche soir qui suit. Le lundi matin, Leiloona les publie ou met les liens des différentes participations.  Une main tendue. Est-ce une main qui donne ou qui reçoit ? Ma question peut paraître stupide mais elle a son importance : est-on dans le don ou... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 12:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 juin 2017

« La renverse » d’Olivier Adam

« Mais tu vois, tout le monde jouait un rôle, tout le monde maintenant l’illusion : derrière la façade tout était plus compliqué. Et pas seulement entre mes parents. Ça l’a était aussi pour moi. Et mon frère et ma sœur. Nous sommes les enfants d’une génération seulement préoccupée d’elle-même, tu sais. Toi, Laëtitia, moi, nous sommes le fruit du même monde. Ça a pris des tournures différentes mais tout est viscéralement pourri, vicié, fondé sur le faux-semblant et un égocentrisme maladif. Nous n’avons jamais compté. On ne... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 juin 2017

« Entre ciel et Lou » de Lorraine Fouchet

« Le courrier que tu reçois s’entasse dans l’entrée, je ne me résous pas à le jeter. On te propose des abonnements à des journaux, une aide auditive, une convention obsèques. Tu as gagné un voyage, un four à micro-ondes et une tablette numérique, tu aurais dû rester. Ta veste est accrochée au portemanteau, tes bottes aux dessins psychédéliques sont dans l’entrée avec les nôtres. Tu t’approvisionnais chez les commerçants sans faire de jaloux, avec équité, tu achetais ton pain chez les deux boulangers, tes livres aux trois... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]