11 avril 2016

« Gil » de Célia Houdart

« Gil ressentait au fond de l'oreille la légère douleur et l'impression de surdité passagère que l'on éprouve dans les zones de décompression. Jusqu'à ce que le cri d'un merle, suraigu et modulé pendant plusieurs secondes, déchirât une sorte de voile qui, jusqu'alors, atténuait tout. Les choses retrouvèrent soudain leur netteté et les sons toute l'étendue de leur spectre.  » L'été de ses dix-huit ans, alors qu'il s'apprête à entrer au Conservatoire, Gil, jeune pianiste, écoute une chanson diffusée par l'autoradio et se... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 08:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 avril 2016

« Gwendoline arrête de fumer » de Martine Roffinella

    « Nous allons voir, en compagnie de Gwendoline Jaunes, qu'avec ou sans internet, le Temps fait ce qu'il veut et les hommes n'en sont que le jouet. Encore aujourd'hui, bien que nous nous targuions d'un modernisme à tous crins, il faut bien quelqu'un qui, comme notre héroïne, surveille l'Horloge du Temps. Car sinon où irions-nous et comment construirions-nous notre avenir ? Comment, également pourrions-nous visualiser le chemin parcouru que l'on nomme passé ?  » Gwendoline a la trentaine dans les... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 21:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 avril 2016

« Pardonnable, impardonnable » de Valérie Tong Cuong

Coup de cœur « On avait ce jeu tous les deux, pardonnable, impardonnable. Tu voles dans mon porte-monnaie : pardonnable. Un hold-up : pardonnable. Tu as commis un homicide involontaire : pardonnable. Un meurtre : pardonnable. Un assassinat, je viendrai te voir en prison ! On cherchait pour quel motif on pourrait bien se laisser tomber, lui et moi, on n'en voyait aucun : tout ce qui pourrait arriver de mauvais ou de contrariant, à l'un comme à l'autre, aurait forcément une explication, sinon... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 12:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mars 2016

« Moro-sphinx » de Julie Estève

Premier roman   « Le goût de trop et heureux de tout à l'heure, c'est de la trouille maintenant. Un amas de trouille mâchée, mou comme du plâtre frais. Elle sent la chose grimper le long de la gorge, un serpent filandreux et lent. Ça va sortir. Faut que ça sorte, vite. Elle met les doigts dans le fond, chatouille les amygdales et c'est la chute de l'animal rampant. Un paquet se jette dans la cuvette : son bloc de trouille. Ça sent. Ça emboucane. Et le visage et le dos de Lola en bavent. Une main sur la paroi sale,... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 22:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 mars 2016

« Un petit glaçon dans la tête » de Valérie Péronnet

« Ils voulaient savoir pourquoi je me cachais, comme ça, tout le temps, et pourquoi je me taisais. Ils cherchaient des choses très compliquées alors que tout était si simple. Je me cachais parce qu'ils faisaient trop de bruit. Et je me taisais parce que je ne savais pas quoi dire et que dans ce cas, je préfère ne pas dire n'importe quoi. Et aussi parce que quelquefois, quand on dit certaines choses, ça peut être très grave et ça peut faire de très grandes douleurs.  » Max est un garçon pas comme les autres : il... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mars 2016

« Le liseur du 6h27 » de Jean-Paul Didierlaurent

    « Peu importait le fond pour Guylain. Seul l’acte de lire revêtait de l’importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l’étouffait à l’approche de l’usine. » Guylain Vignolles prend tous les jours le RER à 6h27 pour se rendre à son travail. Alors que la plupart des voyageurs lisent, dorment, râlent, font la gueule ou parlent bruyamment au téléphone, Guylain se... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 15:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 janvier 2016

« À ce stade de la nuit » de Maylis de Kerangal

Difficile de résumer ce pourtant si court récit. Dans la nuit du 3 octobre 2013, la narratrice écoute les informations à la radio : on y évoque le naufrage d'un bateau de migrants au large de l'île de Lampedusa. Des centaines de morts. À ce stade de la nuit, la narratrice évoque tout ce que représente Lampedusa avant ce drame dont il est maintenant rattaché à jamais à l'horreur et l'exil. Elle divague aussi sur ses souvenirs de voyages, sur des livres, des films notamment Le Guepard tiré du roman de Giuseppe Tomasi... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2016

« Et je danse, aussi » de Jean-Claude Mourlevat et Anne-Laure Bondoux

  « J'aime bien votre image des poussins perdus, et nous en avons une pleine basse-cour, j'ai l'impression ! Par habitude professionnelle, vous semblez vous le reprocher. Vous avez tort. Laissez l'ordre et la cohérence chronologique. La vraie vie est foutraque, ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre. Continuez de me raconter ce qui vous passe par la tête, j'adore ça ! » En voilà une œuvre singulière et étonnante en raison des circonstance de sa création. Jean-Claude Mourvelat, auteur jeunesse, est en panne d'écriture.... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 décembre 2015

« Le premier été » d'Anne Percin

    Catherine et sa sœur Angélique reviennent en cette fin août dans la maison de leurs grands-parents. La grand-mère vient de décéder et il faut vider la maison. Pendant qu'elles s'affairent, Catherine se remémore les moments passés dans cette maison et notamment l'été de ses seize ans. Cet été-là, les deux sœurs passent leurs vacances au milieu des jeunes du village et de ceux d'une colonie de vacances. Contrairement à sa sœur, Catherine n'est pas à l'aise avec elle-même mais l'attirance réciproque avec un beau... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09 novembre 2015

« La fractale des raviolis » de Pierre Raufast

Premier roman « Je suis désolé, ma chérie. Je l'ai sautée par inadvertance. » Je comprends qu'un homme puisse sauter une femme par dépit, par vengeance, par pitié, par compassion, par désœuvrement, par curiosité, par habitude, par excitation, par intérêt, par gourmandise, par nécessité, par charité, et même parfois par amour. Par inadvertance, ça non. Voilà un roman que je n'ai pas lu pendant sa sortie en 2014 et j'ai été bien sotte. Et pourtant, ce n'était pas faute d'avoir lu des critiques plus que positives dans... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 21:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,