29 juin 2016

« Le monde entier » de François Bugeon

Premier roman     « Il n'avait su ce que les femmes voulaient, n'avait jamais osé voir les messages qu'elles pouvaient lui envoyer, ni projeter en elles ses propres désirs. Il se doutait bien, pourtant, que certaines avaient tenté de lui faire savoir qu'elles le trouvaient à leur goût. Sans vouloir ressembler à Ségur, il aurait aimé, lui aussi,savoir reconnaître ces petits signaux qu'elles destinent aux hommes quand elles sont disposées à leur plaire.  » Chevalier est un homme simple, taiseux, qui vit seul,... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 juin 2016

« Treize » d'Aurore Bègue

Premier roman « Tout aurait pu être comme d'habitude. Nous serions rentrés le dernier jour d'août, deux adultes, deux enfants déjà nostalgiques mais le teint doré, et nous aurions repris le cours de notre vie, comme toutes les fins d'été précédentes, car ce n'était pas censé se passer comme cela, de manière aussi absurde, aussi insensée, n'est-ce pas ?  » Alice a treize ans. Comme chaque année, elle part en vacances sur la Méditerranée avec ses deux parents et sa grande sœur Marie, seize ans. Elle observe cette... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2016

« L'origine de nos amours » d'Erik Orsenna

    « Sitôt son émerveillement calmé, sitôt son assiette de cochonnailles avalée, il nous avait détaillé sa philosophie de l'union entre un homme et une femme : l'origine de nos amours, personne n'en connaît rien. Cela tient de mécaniques immenses, comme la dérive des continents, mais aussi d'harmonies minuscules. Mais si je peux me permettre un conseil, mes enfants : prêtez la plus grande attentions aux débuts. Ne laissez pas les malentendus, ou la peur, ou la hâte étouffer cette chance immense qu'est... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 juin 2016

« Les enfants indociles » de Marie Charrel

    « Toute lettre reçue, tant qu'elle est encore scellée, peut changer le cours d'une vie. Rédigée par un amant, un parent, un inconnu : elle est la promesse d'une route nouvelle. La possibilité d'une cavale. L'éventualité d'une révolution. Une fois ouverte, c'est tout autre chose. La déception est souvent à la hauteur de l'espoir soulevé. À peine esquissés, les chemins de traverse s'estompent. Les évasions hypothétiques s'évaporent. Le rêve se dissout. Mais pas toujours. Il arrive parfois qu'au contraire,... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 juin 2016

« Notre château » d'Emmanuel Régniez

 Premier roman   « Je ne disais rien. On ne dit pas toujours ce qu'on pense. Je ne sais même pas si l'on dit jamais ce que l'on pense. En tout cas, depuis 11h04, je ne disais plus ce que je pensais. Et je n'allais pas dire à ma sœur ce que je pensais. Pas simplement une histoire de vérité. De quatre vérités. Ça, on se les était balancées il y a longtemps, il y a vingt ans. Recommencer ? Non merci. Nous n'allons plus changer. Pas à nos âges. Pas avec nos parcours. Pas avec les vies que nous menions désormais.... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juin 2016

« Le grand marin » de Catherine Poulain

Premier roman Prix Orange du livre 2016 - Finaliste     « Embarquer, c'est comme épouser le bateau le temps que tu vas bosser pour lui. T'as plus de vie, t'as plus rien à toi. Tu dois obéissance au skipper. Même si c'est un con- il soupire. Je ne sais pas pourquoi je suis venu, il dit en hochant la tête, je ne sais pas ce qui fait que l'on veuille tant souffrir, pour rien au fond.  » Lili fuit Manosque et débarque en Alaska à Kodiak, un port de pêche. Son ambition : aller au large, pêcher. Elle... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

24 mai 2016

« La grande arche » de Laurence Cossé

Prix Orange du livre 2016 - Finaliste « Faire à pied ces huit kilomètres entre le Louvre et la Défense, un jour de grand beau temps et tôt le matin, avant que n'enfle la circulation, est l'approche de l'Arche à la fois la plus simple et celle qui, loin de la dévoiler un peu plus chaque mètre, conformément à une loi de progression linéaire, en fait entrevoir par à-coups ce qui l'apparente au mirage, la légèreté, le mystère, la grâce, la vie. On la voit disparaître lentement à l'horizon, comme le soleil couchant, à ceci près... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 21:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 mai 2016

« Quelqu'un en vue » d'Inès Benaroya

« Il mate et les images de leur bonheur domestique viennent se fixer sur sa rétine médusée. Alors, c'est ainsi ? Il est possible d'être heureux à ce point ? Il découvre un univers insoupçonnable, un quotidien sans tragédie, gai sans exception, une mère qui rigole quand sa fille s'habille comme une pétasse et que son mari rentre pour se mettre les pieds sous la table. La maison brille comme un joyau. La banalité de leur bonheur fait écho à l'insignifiance de sa détresse. Il n'a droit qu'aux miettes tandis qu'eux... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 16:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 mai 2016

« Une famille normale » de Garance Meillon

Premier roman « Lucie se calma vers cinq heures du matin et sa respiration se fit régulière. Le lendemain, Damien nous retrouve tous les deux dans le même lit. Heureusement, il ne fit aucune remarque. Il nous apporta un chocolat chaud au lit, et c'était étrangement la chose la plus naturelle et la plus réconfortante du monde. C'était la bonne chose à faire. À un moment précis et très court, je compris ce que c'était que la famille. La seconde d'après j'avais oublié. » Un joli premier roman choral pour Garance Meillon... [Lire la suite]
12 avril 2016

« La grande panne » d'Hadrien Klent

« Une voix à la radio. … lancer le compte à rebours au bout duquel l'ensemble du réseau électrique va être interrompu. Il est 8 heures, 4 minutes, 53 secondes. Une autre voix. Cinq, quatre, trois, deux, un... Zéro ! Et puis le silence. Dimanche 2 septembre, 8h05 : la grande panne.  » Une mine de graphite pourtant à l'abandon explose en Italie. Un immense nuage se créé et menace d'enflammer les lignes à haute tension. Pour éviter cette catastrophe, l'Italie décide de couper le courant dans le pays provoquant un... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]