07 novembre 2019

« Icebergs » de Tanguy Viel

    « Et de même qu’il faudra, dans ce même mythe, que Cronos déchire la surface du ciel pour rendre la vie possible, de même je suis forcé de déchirer la surface de la pensée pour que coule sur la page l’encre nécessaire à son inscription ». En dix promenades littéraires, Tanguy Viel livre ses réflexions, ses manies, ses doutes, ses obsessions sur l’écriture et la littérature. L’art de la mélancolie, le démon de la citation, la défense du négatif.  Il nous conte aussi ses lectures et auteurs : une... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2019

« Éloge du métèque » d’Abnousse Shalmani

« Si je suis devenue un monstre présentable, c’est que l’imaginaire m’a aidée à me fabriquer un masque, l’amour à me bâtir un temple, la foi à raconter des histoires. Le tempérament de métèque, c’est l’art du saltimbanque, le monde sa scène de théâtre, sa vie une création quotidienne ». La première fois que j’ai entendu le mot métèque, j’étais enfant et c’était, comme beaucoup, dans la chanson de Georges Moustaki. Je ne savais évidemment pas ce que ce mot signifiait. Je ne savais pas que ce mot a eu des... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 07:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 octobre 2019

« Des hommes justes » d’Ivan Jablonka

Qu’est-ce qu’un mec bien ? Pendant l’affaire Weinstein et MeToo, nous avons surtout entendu certains hommes qui défendaient leur statut de mâle dominant face à une « hystérie » collective. Cependant, de nombreux autres ont réfléchi individuellement à la façon dont ils réagissaient avec les femmes. Le souci c’est que collectivement, c’était silence radio. Dans cet ouvrage, Ivan Jablonka souhaite définir de nouvelles masculinités et défendre un projet de justice de genre. Il dresse d’abord l’histoire du patriarcat... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 07:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 août 2019

« La langue géniale » d’Andrea Marcolongo

Le grec ancien est pour moi une histoire d’amour contrariée. Au collège, plusieurs personnes m’avaient convaincue que le grec était trop difficile et j’avais été quelque peu effrayée par le prof, curieux mélange de Jésus et Charles Manson. Je fis du latin non sans une pointe de regret. Après le bac, je suis partie en fac d’histoire. J’ai découvert que je n’aimais pas l’histoire médiévale et l’histoire romaine. J’étais naturellement tournée vers l’histoire moderne, contemporaine... et grecque ! Alors que j’envisageais un mémoire de... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 juin 2019

« Sorcières. La puissance invaincue des femmes » de Mona Chollet

Sorcières. Nous avons tous en tête des images de sorcières dans les dessins animés, les films ou les livres. Bien souvent, ce sont de vieilles femmes méchantes que l’on doit tuer pour rétablir l’harmonie. Il faut attendre la fin du XXe siècle pour voir apparaître des personnages plus positifs même s’ils n’échappent pas aux stéréotypes : Samantha de La sorcière bien aimée, Sabrina, les sœurs Halliwell de Charmed ou encore Hermione dans Harry Potter. Aujourd'hui, la sorcière est devenue un symbole de la lutte féministe. Avant... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2019

« Exploration du flux » de Marina Skalova

« C’est désespérant, d’avoir affaire à l’humanité ». Les flux, notre quotidien. L’information nous assaille sur les réseaux sociaux. Les flux de capitaux se font nombreux avec la mondialisation. Nos corps sont eux-mêmes sujets à des flux comme les marées viennent donner vie aux océans. Et puis, il y a les flux migratoires. Des marées humaines qui se fracassent contre « la forteresse », cette Europe qui se barricade pour se protéger de la tempête. Cette Europe qui observe de loin les écumes de ces corps sans vie... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2019

« King Kong Théorie » de Virginie Despentes

« … je suis verte de rage qu’en tant que fille qui intéresse peu les hommes, on cherche sans cesse à me faire savoir que je ne devrais même pas être là ». J’ai lu cet essai de Virginie Despentes datant de 2006 d’une traite, happée par cette langue crue et par ses propos que j’ai ressentis de façon violente mais qui sont portés par une vérité dérangeante. Les hommes ont peur, dit Virginie Despentes, des féministes qui n’auraient qu’une volonté : les déviriliser. « C’est tout de même épatant, et pour le moins... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2019

« Une histoire érotique de la psychanalyse » de Sarah Chiche

Pas simple de parler d’un ouvrage qui recense autant d’informations sur la psychanalyse depuis les pionniers. Nous pouvons en revanche affirmer que les femmes ont toujours été un moteur et ce depuis les débuts. N’est-ce pas d'ailleurs grâce aux études sur l’hystérie féminine que Freud est devenu psychanalyste ? Sarah Chiche montre à travers cet ouvrage le rôle important des femmes dans la construction de cette discipline. Elles ont été des théoriciennes, des créatrices, des penseuses, des initiatrices. Pour la plupart... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2019

« Salutations révolutionnaires » de Sophie Bonnet

« Jusqu’où peut-on aller pour faire parler les gens ? Il est un peu tard pour se poser la question. Je voulais voir de près le mal absolu. Je l’ai vu et il n’y a pas grand enseignement à en tirer. Je le juge bien sûr. Je le connais désormais et je le juge. Et après ? C’est une ordure, mais je persiste à rire de ses blagues, je continue de partager des cafés. Mes espérances de justicière se sont avérées vaines et présomptueuses. J’ai obtenu des flots de parole. Et c’est tout. On l’a puni en espérant qu’il s’en... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2018

« Être beau » de Frédérique Deghelt et Astrid di Crollalanza

J’ai terminé ce magnifique ouvrage il y a quelques semaines maintenant. Je n’avais pas réussi à trouver des mots à coucher sur le papier pour dire ce que je ressentais. Aujourd’hui encore, je ne suis pas sûre d’avoir les mots justes. Je me suis posé la question de cette incapacité à y arriver. Avec honnêteté je pense que c’est parce que je n’ai jamais été directement concernée, touchée par le handicap. Aussi loin que je remonte dans ma mémoire, je n’ai pas été vraiment confrontée aux personnes handicapées. Que ce soit chez moi, dans... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 11:56 - - Commentaires [6] - Permalien [#]