05 janvier 2020

« Ouvre les yeux » de Matteo Righetto

« La forêt touffue, compacte, vous cachera et vous engloutira comme le silence profond engloutit un mauvais souvenir. Tu te diras qu’en fin de compte, c’est cela la métaphore parfaite de toute forêt : une représentation de l’intimité, du recueillement et de la dissimulation de soi. Une projection élégiaque. Le contraire de la haute montagne qui est la métaphore parfaite de l’ouverture à l’autre, de la projection de soi. Une tension vers l’infini ». Ce court roman me fascine et m’émeut par sa capacité à être à la fois... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]