13 septembre 2017

« La disparition de Josef Mengele » d’Olivier Guez

« Toutes les deux ou trois générations, lorsque la mémoire s’étiole et que les derniers témoins des massacres précédents disparaissent, la raison s’éclipse et des hommes reviennent propager le mal. Puissent-ils rester loin de nous, les songes et les chimères de la nuit. Méfiance, l’homme est une créature malléable, il faut se méfier des hommes ». Qui ne connaît pas Josef Mengele ? Qui ne connaît pas « l’ange de la mort » d’Auschwitz, ce médecin nazi qui a multiplié les expériences médicales dans le camp... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 08:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]