01 septembre 2017

« Les jouisseurs » de Sigolène Vinson

« Il a étalé du rouge jusque dans les yeux du pantin. Par excès de réalisme et de représentations des vaisseaux sanguins, il est parvenu à un surréalisme pompier. Tout fait casque, puisque, foutu pour foutu, il a vidé son tube de peinture rouge sur la perruque, qui a durci. Eléonore se lève et tourne autour de l’œuvre, en faisant bien attention de ne pas se prendre les pieds dans le train. Comme elle n’a pas envie d’accabler Olivier, elle cherche la beauté du geste. Elle comprend qu’ils partagent tous les deux la même faculté... [Lire la suite]
Posté par lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]