Coup de coeur - Hiver Littéraire 2017

20170313_182714

« Les Fontaines.

Je vous parle d'un endroit qui est mort mille fois avant mon arrivée, qui mourra mille fois encore après mon départ, d'un lieu humide et brumeux, couvert de terre, de pierre, d'eau et d'herbe. Je vous parle d'un endroit qui a vu des hommes suffoquer, des enfants naître, d'un lieu qui leur survivra, jusqu'à la fin, s'il y en a une ».

Il est un lieu, Les Trois-Gueules, situé probablement dans la Drôme, d'une beauté brute, sauvage. Les falaises y vomissent des carrières et des ouvriers, les « fourmis blanches ». Il est un village, Les Fontaines, où les Hommes pensent pouvoir façonner la terre à leur guise alors qu'ils sont en réalité dépassés par sa force et ses mystères. Comment prétendre être les maîtres d'un lieu alors qu'ils croient aux miracles et aux malédictions ?


C'est dans ce monde où un jeu de force s'opèrent entre les Hommes et la Nature et où les Hommes sont toujours les perdants que la talentueuse Cécile Coulon place ses personnages. On suit deux familles, l'une de médecins et l'une de paysans sur trois générations. Parce que le village est petit, parce que la vie est ainsi faite, ces deux familles vont se rapprocher naturellement, aisément, dangereusement. Comment faire face aux événements les plus inattendus et les plus difficiles quand on vit dans cesse en promiscuité avec toute la communauté  ?  Comment trouver sa place quand on n'est pas un enfant du village ? Et surtout comment vivre l'amour à l'abri des regards et du jugement ?

Chacun des personnages a ses tourments, ses interrogations qui en font des êtres humains sensibles. Cécile Coulon a l’art de faire de ses personnages ordinaires des êtres à la fois forts et fragiles et avec une grande puissance romanesque. On sent le drame pointer au fur et à mesure qu’on avance dans la trame et on est complètement happé. J’ai été également impressionnée par sa capacité à décrire des lieux, des paysages avec une économie de mots et pourtant avec beaucoup de force, de caractère. Ce roman est un très très gros coup de cœur ! Précipitez-vous dessus si ce n’est pas déjà fait.

Cécile Coulon - Trois saisons d'orage - Viviane Hamy - 272 p.