Coup de cœur – Hiver littéraire 2016

2016-02-23 14

 

« Mathilde vengeait des millions de femmes. Dans sa nuit, Charles Draper comprenant qu'elles n'étaient pas les seules à vivre dans l'obsession d'un corps sans faute. Elles aussi avaient des yeux pour apprécier la beauté du monde. »


En voilà une belle surprise ! Après avoir lu la quatrième de couverture, je pensais que ce roman avait de bonnes chances d'être une banale histoire de couple à la dérive sur fond d'adultère. Grossière erreur ! Si le postulat de départ est bien celui-là, Xavier de Moulins arrive à balader son lecteur avec talent : Dieu sait pourtant que je pensais avoir deviné la fin !

Charles Draper, marié à Mathilde et père de deux filles, installe sa famille à la campagne. Il continue à travailler quatre jours par semaine sur Paris pour son entreprise de déménagement. Au fil des mois, il sent que Mathilde s'éloigne de lui : elle évite les moments d'intimité, ne semble passionnée que par ses cours de théâtre. Seul Clément, un veuf, ami du couple, semble apporter un peu de vie à son épouse. Il n'en faut pas plus pour qu'il soupçonne une relation. En parallèle, blessé par une remarque anodine de son épouse, il passe son temps à tenter de retrouver un corps de jeune homme pour la reconquérir. Seulement, si Charles est préoccupé par son apparence, le lecteur – lui – ne doit pas se fier aux apparences. Les derniers chapitres nous tiennent en haleine et on est surpris – et conquis pour ma part – par le twist final.

Xavier de Moulins signe un bien beau roman où la psychologie des personnages est ultra-travaillée. Il sait se montrer un fin observateur de ses contemporains et manie habillement les ressorts du thriller. Développer l'obsession de l'apparence chez les hommes, là où on la voit habituellement chez les femmes, est bien vu et juste.

Je ne sais que dire de plus : lisez Charles Draper !



Xavier de Moulins – Charles Draper – JC Lattès – 230p.