20160214_180341

« On se dit que Dickens aurait pu écrire l'histoire de Jeremiah Reynolds, orphelin méprisé et moqué, qui prend son destin en main et parcourt le pays à la recherche d'une vie épique et aventureuse. C'est d'ailleurs à peu près ce qui lui arriva, puisque par la suite il fondera son journal, prendra la parole devant le Congrès des États-Unis, sera probablement le premier homme à poser le pied sur le continent antarctique, deviendra colonel au Chili, accomplira un demi-tour du monde, exercera le métier d'avocat à New-York, sera tenu en haute estime par Edgar Allan Poe dont un roman s'inspirera d'un épisode de sa vie, et écrira un livre qui influencera peut-être Melville.  »

Quel surprenant et intéressant « roman » que nous propose Christian Garcin en nous racontant les vies extraordinaires de Jeremiah Reynolds, un Américain qui fut explorateur, aventurier, militaire, avocat, écrivain, théoricien... Et pourtant, peu de gens connaissent son existence.

Christian Garcin a été bien inspiré de nous narrer ce destin incroyable. Nous sommes plongés à la croisée du roman d'aventure et de la biographie.

Chacun des courts chapitres raconte un épisode précis de la vie de Reynolds ou de ceux qu'il a côtoyé. On découvre ainsi qu'il est parti en Antarctique pour vérifier la théorie des terres creuses de John Clives Symmes Jr, qu'il s'est engagé dans la guerre civile au Chili, qu'il a publié en 1839 Mocha Dick qui aurait inspiré le fameux Moby Dick de Herman Melville. Il fut également proche d'Edgar Allan Poe ou encore de Samuel L. Lewis.

L'écriture de Christian Garcin « coule » comme de l'eau, procurant un grand plaisir de lecture. La construction par petits chapitres permet également de ne pas s'ennuyer un seul instant. Enfin, une telle existence ne laisse pas de marbre.

Je remercie grandement Christian Garcin de m'avoir fait découvrir ce personnage haut en couleur et les éditions Stock de m'avoir permis cette lecture numérique.

 

Christian Garcin– Les vies multiples de Jeremiah Reynolds– Stock – 160p.