Coup de cœur – rentrée littéraire 2015

Premier roman

IMG_20151222_223327

 

Bien qu'historienne de formation, j'ai toujours un peu de mal à entrer dans un roman qui évoque une des deux guerres mondiales. Cependant, dès le départ, en lisant la quatrième de couverture, j'ai senti que j'allais d'avance être embarquée.

Hiver 1945. En pleine contre-offensive allemande dans les Ardennes belges, un prêtre confie Renée, une petite juive de sept ans, à deux soldats américains. Mais, il s'avère que ces soldats sont des nazis infiltrés. Alors qu'ils s'apprêtent à tuer la fillette, l'un d'entre-eux, Mathias, dans une émotion qu'il ne parvient pas à s'expliquer, abat son comparse et épargne ainsi Renée.

Débute alors une cavale en forêt qui les conduit dans une ferme où des civils cohabitent avec des G.I. Au fur et à mesure, on voit se tisser des liens forts entre Mathias et Renée et on s'inquiète de leur sort.

L'histoire peut paraître assez improbable mais le récit qu'en fait Emmanuelle Pirotte arrive à nous la rendre crédible, passionnante et on attend avec impatience l'issue.

On sent dans la construction du roman que l'on a affaire à une scénariste : les scènes sont parfaitement maîtrisées, le déroulé de l'histoire aussi. Pour autant, nous avons bien affaire à un objet littéraire empli d'humanité et d'espoir.

Emmanuelle Pirotte – Today we live – Le Cherche-Midi – 240p.



logo2015

Livre lu dans le cadre du challenge 1% rentrée littéraire 2015 (28/6)