9782234078079-X

L'auteur : Vanessa Schneider est journaliste au Monde. Elle est l'auteur chez Stock de trois romans, La Mère de ma mère (2008), Tâche de ne pas devenir folle (2009) et Le Pacte des vierges (2011).

Quatrième de couverture :

« Où es-tu mon amour, que fais-tu ? Ton absence me donne des vertiges, je n'arrive plus à marcher droit. Tout se brouille, tout s'enroule. J'aperçois la brume de tes cheveux mousseux, la courbe de ton nez, ta veste élimée dansant sur les trottoirs. Je donnerais tout pour que tu reviennes. »

Mais il ne revient pas et ne reviendra pas. Jeanne, divorcée, mère de deux petits enfants, est brutalement quittée par un beau jour d'été, et c'est comme le ravissement de tous ses espoirs, le début d'une longue descente, et surtout le retour de tous ses démons : une mère trop présente, un père absent, une identité fragile qui casse comme du verre. Ressusciter, se reconstruire, aimer à nouveau ? 

Mon avis :

Ce roman se lit rapidement et s'oublie tout aussi vite. Ce n'est pas que ce roman soit nul mais il n'apporte pas grand chose de neuf sur le sujet de la rupture. Il est toujours intéressant de suivre le cheminement psychologique du quitté(e) pour revenir à une vie normale : le constat d'un échec annoncé, les signes qui ne trompaient pas, le bilan de la vie à deux... mais l'intérêt s'arrête là. Pour moi, c'est un roman certes pas désagréable mais dont on ne doit rien attendre (et surtout à déconseiller aux gens venant de vivre une rupture).