LES LECTURES DU MOUTON

19 janvier 2018

« Mille soleils » de Nicolas Delesalle

« [Ils] sont là, immobiles, sidérés, alors qu’au même instant, des milliards de galaxies s’éloignent à toute vitesse les unes des autres dans un univers incroyable et gigantesque en expansion permanente. Et pourtant, ici, sur la Terre, dans ce désert, tout semble figé, cristallisé, c’est le silence, un silence gargantuesque à l’échelle des hommes, un silence qui s’étire sur des dizaines de kilomètres, un des plus époustouflants silences du monde. Une voiture renverse, un homme debout, deux allongés, un autre assis, et pourtant... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2018

« Le caillou » de Sigolène Vinson

« Vous avez vraiment besoin que je sois fou, hein ? Il faut que vous sachiez, la dernière fois, j'ai surpris la concierge en train d'arroser les plantes de la cour alors qu'il pleuvait. Les gens font comme ils peuvent avec la vie. Arroser des plantes sous la pluie ou se balader avec une serpillière dans une serviette en cuir, c'est un moyen de tenir. Parce qu'il faut quand même bien qu'on tente d'aller jusqu'au bout. Vous-même, je suis sûr que vous avez des trucs pour ne pas sombrer ». J’ai découvert l’auteure lors de la... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 janvier 2018

« Les déraisons » d’Odile d’Oultremont

« Adrien a toujours évité de se poser cette question. Et si Louise n’avait été séduite par rien chez lui ? Peut-être l’a-t-elle aimé pour une raison qui se trouve d’en être aucune. Juste parce que l’aimer, c’était pile l’endroit où se trouver, le point entouré sur la carte de Louise, le millimètre carré où s’enfonce la fléchette lancée sur la cible. Où peut-être l’a-t-elle aimé instinctivement. Sans hiérarchie de pourquoi ou de parce que. À l’animale. On se flaire sans réaliser que, déjà, la chimie opère. La matière... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2018

« La tête et le cou. Histoires de femmes russes » de Maureen Demidoff

Les âmes slaves et notamment russes ont toujours été un mystère, notamment en France. Nous avons beau avoir une histoire commune (notamment au XXe siècle mais aussi bien avant !), nous avons beau avoir des relations diplomatiques et culturelles fortes, l’homme et la femme russes restent une énigme. Dans cet ouvrage fort intéressant, Maureen Demidoff nous offre des témoignages de femmes russes de plusieurs générations permettant de dresser un portrait du pays, des relations intergénérationnelles et des relations... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 14:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 janvier 2018

« Histoire du lion Personne » de Stéphane Audeguy

« Alors Pelletan se fit cette réflexion qu’il y avait sur terre deux âmes plus solitaires que la sienne, puisqu’Hercule et Personne, en dépit de leur destinée singulière, de leur insolite amitié – ou fallait-il dire, en raison de cela ? – n’appartenaient désormais plus à aucune société. Ces deux êtres si rares ne devaient-ils pas être protégés non seulement de la méchanceté des hommes, mais aussi de la férocité des animaux sauvages, de la peur des animaux domestiques, de leur propre inadaptation, en somme, à quelque monde... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2018

« La nuit je vole » de Michèle Astrud

« Maintenant je suis seule, je domine le monde et sa vallée de larmes, une funambule sans fil, une insomniaque sans fatigue. Je flotte dans la douceur de la nuit, je vogue, je tangue, je m’élance, je découvre d’étranges sensations, un souffle humide frissonne sur ma peau, l’air tiède me porte ; identique à de l’eau salée. Je ne veux plus redescendre, toujours rester là-haut ». Si la nuit elle ne prend pas des trains à travers la plaine, elle vole effrontément. Elle, c’est Michèle. Lors de vacances à la montagne, elle... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2018

« Et si l’amour c’était aimer ? » de Fabcaro

« Comment dire ? Tu sais, Bruno, l'amour est une petite chose fragile et insaisissable... Un jour elle est là, comme un poney qui galope dans l'enclos des jours heureux, et puis un jour, pof, elle a disparu, elle s'est échappée et elle s'est fait écraser par une voiture de location sur la piste d'aéroport de la vie... » Après le fabuleux Zaï Zaï Zaï, Fabcaro revient avec une BD tout aussi absurde intitulée pompeusement Et si l’amour c’était aimer ? Cependant, n’y voyez pas de la folie ou de la prétention. Le titre,... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 07:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 janvier 2018

« Petit ailleurs » du collectif aNTIDATA

Ce n’est jamais simple de commenter un recueil de nouvelles. Je vais donc commencer par la maison d’édition pour retarder l’échéance.  aNTIDATA est une maison d’édition que je ne connaissais pas il y a quelques mois. Je l’ai découverte grâce à Gilles Marchand.  Ayant comme beaucoup apprécié les romans de Gilles, je me suis lancée à la découverte de ses productions précédentes et je suis tombée sur le désopilant et tendre Dans l’attente d’une réponse favorable. C’est là que j’ai vu que chaque année, la maison publie un... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2018

Un dimanche russe

En plus du Reading Classics Challenge 2018, je me suis lancée dans un petit défi personnel pour cette année 2018 : lire davantage de livres sur la Russie, les Russes ou l’URSS. Pourquoi ? Parce que c’est un pays qui m’a toujours attirée et c’est justement l’année de la littérature russe à Livre Paris. Du coup, je compte lire davantage de romans écrits par des Russes ou écrits par des étrangers mais qui évoquent la Russie, les Russes ou la période soviétique en totalité ou en partie. Donc vous voyez c’est assez large. Si je... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2018

« Le pouvoir sur ordonnance. Ces drogués qui ont fait le XXe siècle » de Tania Crasnianski

Après les relations parents-enfants chez les nazis, Tania Crasnianski s’intéresse cette fois-ci aux relations entre quelques grands dirigeants du XXe siècle et leurs médecins personnels. Nous suivons ainsi Hitler, Pétain, Mao, Churchill, Franco, Mussolini, JF Kennedy, Staline et leurs médecins respectifs. J’aime ce côté petite histoire expliquant la grande, surtout que Tania Crasnianski a fait un énorme travail de documentation en croisant des sources diverses et variées : mémoires, témoignages, archives… Ces médecins... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 16:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2018

« Les loyautés » de Delphine de Vigan

« Il a décidé que nous arrêtions la séance sur ces mots. Je commence à connaître ses interruptions d’expert et ses sournoises stratégies. Il s’est dit que j’allais me débrouiller toute seule avec mes aphorismes de bas étage et ce qu’ils contiennent de sens cachés. Que cela ferait son chemin. Oui, des malfaiteurs nous sommes. Sans doute. Si on va par là Nous négocions sans relâche, nous pratiquons la concession, le compromis, nous protégeons notre progéniture, nous obéissons aux lois du clans, nous louvoyons, nous mijotons notre... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 janvier 2018

Les sorties poche de l’hiver 2018

Parce que la rentrée littéraire de cet hiver ne concerne pas que les grands formats, j’ai voulu faire une petite recension des poches qui sortent cet hiver, que j’ai lus en grand format et qui méritent vraiment le détour si vous ne les avez pas encore lus. J’en profite également pour faire la liste des poches que je souhaite avoir parce que je n’ai pas encore eu le temps de les lire en grand format. Les indispensables : 3 janvier : Par amour de Valérie Tong Cuong (Livre de poche) 4 janvier : Ce que tient ta main... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 10:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 janvier 2018

Cinq résolutions livresques

S’il y a bien un truc que je déteste, ce sont les résolutions de bonne année. Faire du sport, moins boire, maigrir, arrêter de fumer… que des contraintes que l’on tente de s’imposer alors que le plaisir est ce qui compte. De plus, à 90% on ne les tient pas… Alors du coup vous vous demandez peut-être pourquoi je fais un billet sur les résolutions ? Tout simplement parce que j’ai pu dénombrer cinq résolutions que je tiens tous les ans, tout au long de ces douze mois. Bien évidemment, elles concernent la lecture, la littérature.... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 15:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
01 janvier 2018

Meilleurs voeux 2018 !

Posté par Lepetitmouton à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2017

Le Reading Classics Challenge 2018

Je participe très rarement à des challenges souvent par manque de temps mais aussi par flemme. Cette fois-ci ce challenge organisé par Lillyandbooks me tente beaucoup. Dans l’euphorie des différentes rentrées littéraires, j’ai tendance à négliger la lecture des classiques (même si j’en lis au moins 2/3 par an). Du coup, ce challenge va m’inciter à ne pas les délaisser. J’apprécie aussi d’avoir le champ libre pour le choix du roman. En effet, si deux auteurs sont à l’honneur chaque mois, nous pouvons lire n’importe laquelle de leurs... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 19:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 décembre 2017

« L’art de perdre » d’Alice Zeniter

« Choisir son camp n’est pas une affaire d’un moment et d’une décision unique, précise. Peut-être, d’ailleurs, que l’on ne choisit jamais, ou bien moins que ce que l’on voudrait. Choisir son camp passe par beaucoup de petites choses, des détails. On croît n’être pas en train de s’engager et pourtant, c’est ce qui arrive ». L’art de perdre, un bien joli titre tiré d’un vers d’Elizabeth Bishop qui vient parfaire ce roman d’une grande beauté. Alice Zeniter nous offre une belle fresque familiale de 1930 à nos jours, de... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2017

« Ma reine » de Jean-Baptiste Andrea

« Il faut voir les choses comme ça, a dit mon père en me montrant la belle photo de l’Alfa Romeo Giuletta au-dessus de son bureau : je suis un peu comme elle, mais avec un moteur de 2CV dedans. Il m’a demandé si j’avais compris, j’ai dit oui mais je n’étais pas sûr. Un type qui a une belle voiture comme une Alfa, qu’est-ce qu’il a besoin d’aller lui regarder le moteur ? Une voiture, si elle roule, je ne vois pas où est le problème surtout si elle est aussi rouge et aussi jolie ». Il a douze ans et il s’appelle... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 11:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 décembre 2017

Questions à… Gaëlle Nohant, auteure de « Légende d’un dormeur éveillé »

@David Ignaszewski-koboy Parmi les romans de la rentrée littéraire 2017, il y en a un qui se détache par son travail de documentation, son style, son élégance et sa poésie… et son héros. Un héros moderne, tel qu’on le rêve dans les romans. Et pourtant, ce héros n’est pas vraiment de fiction, il était de chair et de sang : c’est le poète Robert Desnos, mort en 1945 dans un camp tchèque de Theresienstadt. Déjà remarquée pour son précédent roman La part des flammes, Gaëlle Nohant redonne vie à Robert Desnos et nous fait voyager... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 décembre 2017

Mes inDIXpensables de la rentrée littéraire (+bonus)

Une sélection 100% SANS grands prix littéraires pompeux !  Noël approche à grands pas et vous ne savez toujours pas quoi offrir (ou vous offrir) comme livres ? Oubliez les grands prix littéraires, ces grands classiques cadeaux de Noël qui déçoivent souvent les lecteurs (surtout les occasionnels). Sortez des sentiers battus et laissez-vous tenter par des choix plus diversifiés et pour certains audacieux. Sur la petite cinquantaine de livres lus pour la rentrée littéraire, je vous ai sélectionné mes dix indispensables. Ce sont... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 décembre 2017

« La panne » de Friedrich Dürrenmatt

« Il n'y a pas d'innocence qui tienne, mon jeune ami ! Et dites-vous bien : ce qui importe, ce qui décide de tout, c'est la tactique ! Ce n'est plus de l'imprudence, croyez-moi, c'est de l'impudence que de prétendre à l'innocence devant notre tribunal, si vous voulez bien me permettre d'exprimer la chose en termes mesurés. Il serait beaucoup plus adroit, tout au contraire, de s'avouer coupable et de choisir soi-même le chef d'accusation […] Sans doute, le chemin qui conduit de la culpabilité à l'innocence reconnue est-il un chemin... [Lire la suite]
Posté par Lepetitmouton à 09:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]